La session Estech (Esthétique médicale et High Tech) sera cette année axée sur l’Intelligence Artificielle et ses conséquences pour le secteur de la Santé. 

Estech : Intelligence artificielle et santé, un bouleversement des pratiques

Coordinateur : Thierry PIOLATTO

Serons nous remplacés par l’I.A ? Comment réguler nos échanges de manière éthique ? 

David Gruson, co-fondateur et Président d’Ethik-IA. Directeur du Programme Santé Jouve et fondateur d’Ethik-IA. Membre du comité de direction de la Chaire Santé de Sciences Po Paris, docteur en droit de la santé et titulaire d’un troisième cycle de technologies d’information et la communication. Il a exercé de nombreuses fonctions à responsabilités au sein du système de santé et notamment celles de Conseiller du Premier ministre chargé de la Santé, de Directeur général du CHU de La Réunion et de Délégué général de la Fédération hospitalière de France.

Ethik-IA est l’opérateur de référence de la régulation positive de l’intelligence artificielle. Ethik-IA a introduit le principe de Garantie Humaine de l’IA et du numérique en santé reconnu à l’article 17 de la loi bioéthique, et dans les projets de règlement européen sur l’IA (articles 14 et 29) et de directive européenne sur la responsabilité extracontractuelle pour l’IA. 

L’IA réinvente le parcours patient en médecine esthétique : un suivi personnalisé du centre médical jusqu’à domicile ! 

Lydie Catalano, Spécialiste marketing et conceptrice de chatbot IA Medical.

Grâce à des chatbots intelligents, le patient bénéficie d’un accompagnement renforcé et personnalisé à chaque étape de son parcours, même une fois rentré à domicile. L’IA offre une continuité du suivi médical, et répond de manière individuelle aux besoins de chaque patient pour une prise en charge optimisée avant, pendant et après le centre de soin. 

Le développement du Mental Health avec l’appui de l’I.A

Eli Strzelecka, CEO Conspicuis

Les intelligences artificielles génératives permettent des expériences de journaling améliorées, ainsi que de nouvelles formes d’art thérapie. Ces technologies ont un impact positif sur la santé mentale et viennent étoffer les boîtes à outils des professionnels de santé.

Evaluation d’une probabilité de survie du greffon rénal à partir des données biologiques, immunologiques et histologiques.

Pr Alexandre Loupy, professeur des universités praticien hospitalier (AP-HP/Université Paris Cité), néphrologue.

Rendre les résultats dexamens de biologie médicale plus pertinents pour les praticiens et et plus compréhensibles pour les patients avec lI.A. 

Dr Sylvie Olive, dermatologue

L’I.A au service de la dermatologie esthétique. Détection de toutes les liaisons cutanées en 360° en quelques minutes. L’I.A pourra nous aider à détecter plus rapidement le mélanome malin alors que le nombre de dermatologues diminue.  

 

 

Comments are closed.